Accueil > Sharepoint 2010, Sharepoint Foundation > Journalisation des diagnostics sous Sharepoint 2010 – Partie 2

Journalisation des diagnostics sous Sharepoint 2010 – Partie 2

Dans la première partie, nous avons survolés les points qui permettent de configurer plus intuitivement les différents paramètres de journalisation. Dans cette seconde partie, découvrirons un joyau qui rendra le diagnostic d’un problème beaucoup plus facile pour l’administrateur ou le développeur.

Sharepoint 2010 par l’entremise de différents travaux du minuteur peut centraliser plusieurs éléments très utilise dans une banque de données SQL de tous les serveurs de la ferme. En effet, plus besoin d’ouvrir manuellement les fichiers de log ou de consulter le journal des événements de chaque serveur. Sharepoint s’occupe de tout ramener dans une seule banque de donnée. Celle-ci s’appelle « WSS_Logging » par défaut. Ce sera  très utile pour les fermes contenant plusieurs serveurs.

Cette banque contient l’information suivante en provenance de tous les serveurs de la ferme :

  • ULS Log;
  • Journal des événements;
  • Quelques compteurs de performances, notamment ceux-ci :
    • « Process private bytes » pour chaque instance W3WP et OWSTIMER
    • Mémoire disponible
    • « Request Wait Time » pour ASP.Net
  • Différentes données relatives à SQL Server;
  • Différentes données relatives aux travaux du minuteur (timer job);
  • Différentes données relatives à l’indexation et à la recherche;
  • Différentes statistiques relatives à la ferme aux collections de sites et aux sites;

En prime, Microsoft nous offres plusieurs vues pour nous permettre d’interroger le contenu des différentes tables. Sharepoint Foundation offre 12 vues alors que Sharepoint Server offre 14 vues supplémentaires permettant d’exploiter en autres toutes données relatives à l’indexation et à la recherche.

Ci-dessous la liste des vues disponibles pour Sharepoint Server 2010 :

Ci-dessous une image de la vue « ULSTraceLog » :

Ci-dessous une image de la vue « NTEventLog » :

Certaines de ces vues sont exploitables par l’entremise de certains rapport directement disponible par l’administration centrale ou par les différents site Sharepoint. Mais je ne vous en dit pas plus pour l’instant, cela fera l’objet d’un autre billet.

N.B. : L’information contenu dans cet article provient de la version Beta 2 de Sharepoint 2010.

Publicités
  1. 15 mai 2010 à 08:57

    Just want to say what a great blog you got here!
    I’ve been around for quite a lot of time, but finally decided to show my appreciation of your work!

    Thumbs up, and keep it going!

    Cheers
    Christian, iwspo.net

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :