Archive

Archive for janvier 2010

Comment agrandir un disque virtuel (VHD) sous Windows 7


Lorsqu’on installe plusieurs éléments dans notre disque virtuel, il se peut qu’il devienne rapidement trop petit. J’ai commis l’erreur de créer un VHD fixe de seulement 20 Go. C’est nettement insuffisant pour faire des essais avec Sharepoint 2010.

Si vous désirez tester Sharepoint 2010 Beta 2 sous Windows Server 2008 R2 avec SQL Server 2008, Visual Studio 2010 Beta 2, Sharepoint 2010 Beta et Office 2010 Beta, prévoyez au minimum 40 Go. De mon côté, j’ai agrandi mon VHD à 50 Go car j’avais l’espace pour le faire.

Voici donc les étapes détaillées pour agrandir un VHD :

1- Télécharger et installer l’utilitaire « VHD Resizer »

L’utilitaire est disponible à l’adresse http://vmtoolkit.com/files/folders/converters/entry87.aspx. Il ne reste qu’à extraire le fichier d’installation et installer l’utilitaire.

2- Démarrer l’utilitaire VHD Resizer et choisir le fichier VHD qui doit être agrandi.

3- Inscrire le chemin et le nom du fichier de destination, le type et la nouvelle taille et appuyer sur le bouton « resize ».

L’agrandissement d’un VHD de 20 Go à 50 Go a duré presque 45 minutes sur mon portable.

4- Finalement, le message indiquant la fin de l’opération. Appuyer sur « Non » et sortir de l’outil en appuyant sur « exit ».

5- Accéder à l’écran de gestion de l’ordinateur  en choisissant « Gérer » dans le menu contextuel de l’Ordinateur.

6- Choisir « Gérer les disques » dans le panneau de gauche

7- Choisir  « Attacher un disque dur virtuel » dans le menu « Action »

8- Saisir le chemin et le nom du disque virtuel et appuyer sur « OK »

Une fois le disque attaché, noter la partie de 30 Go qui est non allouée.

9- Par l’entremise du menu contextuel de la partie déjà allouée, choisir « Étendre le volume »

10- L’assistant d’extension du volume démarre. Appuyer sur « Suivant »

11- Le second écran de l’assistant s’affiche et par défaut, tout l’espace supplémentaire est sélectionné. C’est ce qu’on désire. Appuyer sur « Suivant ».

12- Après quelques instants, l’assistant a terminé et la fenêtre ci-dessous s’affiche. Il ne reste qu’à appuyer sur « Terminer »

Voilà, notre disque virtuel est maintenant de 50 Go.

13- Pour détacher le disque virtuel, il suffit de passer par le même endroit que pour éjecter un périphérique de stockage USB.

Voilà c’est tout et c’est aussi simple que cela.

Publicités
Catégories :Virtualisation Étiquettes :

Comment créer un disque virtuel (VHD) sous Windows 7


La possibilité de créer des disques virtuels sous Windows 7 ou Windows Server 2008 R2 facilite beaucoup notre travail lorsqu’on désire disposer de plusieurs systèmes d’exploitation sur la même machine pour des fins d’expérimentation ou de démo. En effet, on a plus besoin de partitionner notre disque dur. Le VHD est un simple fichier.

C’est grâce à cette nouvelle possibilité que j’ai décidé de réaliser mes expérimentations avec Sharepoint 2010. Vous avez déjà compris que le système de base de ma machine est Windows 7.

Voici donc les étapes détaillées pour créer une VHD par l’entremise de l’interface graphique.

1- Accéder à l’écran de gestion de l’ordinateur  en choisissant « Gérer » dans le menu contextuel de l’Ordinateur.

2- Choisir « Gestion des disques » dans le panneau de gauche

3-  Choisir « Action » et « Créer un disque virtuel »

4- Choisir l’endroit et nommer le fichier

5- Entrer la taille et choisir le format

Il est à noter qu’un disque fixe est plus performant qu’un disque dynamique. Par contre, il va prendre immédiatement tout l’espace disque spécifié.

La création de disque virtuel peut prendre plusieurs minutes selon le type et la taille spécifié. 

6- La création du disque est maintenant terminée.

Il est maintenant possible d’utiliser ce disque virtuel pour installer un autre système d’exploitation. Mais cela pourrait faire l’objet d’un autre billet.

Catégories :Virtualisation Étiquettes :

Intégration entre la suite Office 2007 et Sharepoint Server 2007 sans créer Mon Site


Récemment, on m’a demandé si c’était possible que les applications de la suite Office 2007 puissent présenter la liste des sites auxquels l’utilisateur appartient sans avoir à déployer tout de suite le « MonSite » pour tous les utilisateurs.

La réponse est oui, mais avant de vous montrer comment faire, regardons un peu plus en détail ce qui se passe dans le cas d’une utilisation normale de « Mon Site ».

 Tout d’abord, tant qu’un utilisateur n’a pas enregistré son « Mon Site » comme site par défaut, Sharepoint lui présente la possibilité de le faire tel que vous pouvez le voir dans l’image ci-dessous.

Lorsque l’utilisateur clique sur « Définir comme Mon site par défaut », une clé de registre « PersonalSiteURL » est ajoutée sur le poste dans la branche  suivante :

HKEY_CURRENT_USER\Software\AppDataLow\Microsoft\Office\12.0\Common\Portal (XP et Vista)
HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Office\12.0\Common\Portal (Windows Server 2003)

La valeur de la clé est l’URL du site de l’utilisateur : http://HoteDeMonSite/personnel/code_usager/

Lorsque l’utilisateur va ouvrir la boîte de dialogue « Ouvrir » ou « Enregistrer » d’une application cliente Office, Word par exemple, celle-ci appelle un Web Service obtient la liste des sites auxquels l’utilisateur est membre. Cette liste est enregistrée localement sur le poste dans le répertoire « C:\Documents and Settings\code_usager\Local Settings\Application Data\Microsoft\Office\Mes sites SharePoint ». La liste est rafraîchit une fois par jour.

L’image ci-dessous présente le résultat dans Office. On peut voir que l’utilisateur en membre du site « TestSite1 » en plus de posséder son « Mon Ste ».

Donc la seule chose nécessaire est d’enregistrée la clé de registre et le tour est joué. On a donc décidé de forcer pousser la clé de registre avec un autre URL tel que présenté ci-dessous :

Windows Registry Editor Version 5.00
[HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Office\12.0\Common\Portal]
"PersonalSiteURL"="http://HoteDeMonSite/"

 Ça fonctionne très bien, le client Office va chercher la liste des sites sans afficher de « MonSite » tel que présenté dans l’image ci-dessous.

J’ai réalisé mes sur un poste de travail avec Office 2007 et le système d’exploitation Windows Server 2003. Les premiers essais avec Windows Vista semblent aussi indiquer que ça fonctionne bien.

Je recommande toutefois de réaliser vos propres essais afin de confirmer le bon fonctionnement de cette astuce avec votre configuration car il y a des différences au niveau du comportement selon la version du système d’exploitation et de la version de la suite Office. Par exemple, dans certains autres blogues qui traitent du sujet, on fait mention de certaines clés de registre supplémentaires. Soit dit en passant cette solution sera utilisée pour permettre à l’organisation de se donner le temps de bien planifier le déploiement du « Mon Site ». Elle ne sera pas utilisée sur une base permanente.

En terminant, voici quelques les quelques liens qui m’ont mis sur la piste pour trouver cette astuce :

http://www.wssdemo.com/Blog/Lists/Posts/Post.aspx?List=b853926a%2Db04e%2D4620%2D94e4%2D88a5d56cb262&ID=447&Web=d47402ad%2D1767%2D42ba%2Da072%2D133479a9bb5a

http://www.paulliebrand.com/2009/08/25/publishing-links-to-office-2007-without-enabling-my-sites-in-sharepoint/

http://blogs.msdn.com/sudeepg/archive/2009/09/03/published-links-to-office-client-applications-do-not-show-up-in-file-open-or-save-dialogs.aspx

Catégories :Sharepoint Étiquettes : ,

Résolution pour la nouvelle année du point de vue Sharepoint


Déjà le 5 janvier, c’est le retour au travail. J’annonce donc mes couleurs en ce début d’année pour les prochains articles de ce blog concernant Sharepoint.

Bien entendu, il y aura encore plusieurs article concernant Sharepoint 2007/ WSS 3.0 car il fera partie de notre vie professionnelle encore un bon bout de temps. Par contre au fur et à mesure que l’année avancera, je publierai aussi des article concernant Sharepoint Foundation et Sharepoint Server 2010. 

L’année sera très occupée au niveau des découvertes concernant la vague 2010 de Sharepoint car en plus de ce familiariser avec la nouvelle version, il y a de nombreux nouveaux éléments à apprendre notamment :

  • Silverlight
  • LINQ
  • PowerShell
  • Visual Studio 2010 et .Net 4.0

Bref, une année très chargée en perspective et j’espère vous en partager une bonne partie.

À très bientôt.

Catégories :Divers
%d blogueurs aiment cette page :