Accueil > Best Practice, Sharepoint, Web.Config, WSS > Gestion du Web.config – Bonnes pratiques et pièges à retenir

Gestion du Web.config – Bonnes pratiques et pièges à retenir

En guise de conclusion à cette série de billet concernant la gestion du Web.config, voici quelques bonnes pratiques et pièges à éviter concernant la gestion du Web.config.

Bonnes pratiques

  1. Ne pas modifier le contenu du Web.config manuellement à moins d’y être forcé par une situation particulière (voir la partie 6);
  2. Pour ajouter un élément au Web.config de l’ensemble des applications Web, utilisez la technique présentée à la partie 2;
  3. Pour ajouter un élément au Web.config d’un seul application Webm utilisez la technique présentée à la partie 3;
  4. Pour ajouter un « safe control » ou une règle CAS, utiliser le manifest.xml de la solution Sharepoint tel que présentée à la partie 4;
  5. Pour les « AppSetting », dans la mesure du possible, utiliser une seule manière normalisée pour l’ensemble des paramètres des applications Web;

Pièges à retenir

L’utilisation de la classe SPWebConfigModification est sujet à quelques problèmes résumés ci-dessous et très bien expliqués dans l’article de Reza Alirezaei :

  1. La documentation est faible;
  2. Lorsqu’on applique un changement à l’aide de SPWebConfigModification, le changement s’applique sur l’ensemble des zones de l’application Web, Lorsqu’on retire le changement, ce dernier est retiré seulement sur la zone Defaut et il faut retirer les éléments à la main sur les autres zones;
  3. Il n’est pas possible de faire un changement sur une seule zone;
  4. Si on utilise EnsureSection, les changements ne seront pas retirés;
  5. SPWebConfigModification ne peut pas être utilisé pour ajouter certains éléments tel que : assemblyBinding;
  6. L’instruction
    SPFarm.Local.Services.GetValue<SPWebService>().ApplyWebConfigModifications(); ne fonctionne pas, il faut plutôt utilisé l’instruction webApp.Farm.Services.GetValue<SPWebService>().ApplyWebConfigModifications();

L’utilisation de la commande stsadm -o copyappbincontent effacera les modifications manuelles apportées au Web.config.

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :